La règle des 3 P en entreprise ?

J’ai découvert à l’occasion d’une conférence que la notion de développement durable a été clairement transposée au monde de l’entreprise. Ce processus a été nommé « Triple Bottom Line » (référence au Bottom Line, en français dernière ligne du compte de résultat d’un bilan comptable) par John Elkington. Il a cofondé en 1994 le cabinet de conseil en stratégie de développement durable britannique « SustainAbility ». Ce principe de gouvernance d’entreprise a ensuite été désigné en tant que règle des 3 P « People, Planet, Profit ». En voici sa signification :

  1. People – Personnes

Respect des fondamentaux humains et prise en compte des conséquences sociales de l’activité de l’entreprise pour l’ensemble des parties prenantes.

  1. Planet – Planète

Responsabilité quant aux conséquences environnementales de l’activité de l’entreprise sur le climat, l’exploitation des ressources naturelles renouvelables et/ou fossiles, donc épuisables, le traitement des déchets, le maintien de la biodiversité naturelle et la protection des eaux.

  1. Profit – Profit

Recherche légitime du profit financier en tant que conséquence de la réalisation de la vision, de la mission et de la raison d’être de l’entreprise, dans le respect des règles éthiques.

Une précision encore : tout développement peut être qualifié de durable lorsqu’il répond aux besoins des parties prenantes.

Pour les organisations intéressées, il existe ce groupement : B Corp Switzerland

Comment l’appliquer chez vous ? par tél. au +41 79 355 23 05 ou par mail à : info@accorhom.ch

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *